Programmes

L'ECONOMIE VUE D'EN-BAS

A - LA BOITE NOIRE

Plus qu'une boite noire, dont on ne connaît pas bien le contenu, l'ECONOMIE est pour beaucoup une BETE NOIRE .

Pages 1 & 2

B - LES DEUX APPROCHES DE L'ECONOMIE .

Plus que l'approche sociologique, l'approche mécaniste permet de mieux comprendre la réalité du fonctionnement d'une économie.

Pages 3 à 6

C - L'INSOLUBLE PROBLEME DE LA REPARTITION .

Deux petites simulations permettent aux participants de se confronter à un problème insoluble depuis l'aube de l'humanité, celui d'une répartition juste et équitable des richesses disponibles et des contributions que l'on doit à la société.

Pages 7 à 11

D - LES TROIS SYSTEMES DE REPARTITION .

Parmi la multitude de systèmes de répartition imaginés et appliqués de par le monde depuis des siècles, trois d'entre eux sont à ce jour unanimement et simultanément acceptés.

Pages 12 à 15

E - LES DEUX REGIMES DE FONCTIONNEMENT D'UNE ECONOMIE .

La plupart des pays aujourd'hui ont placé le curseur entre un libéralisme effréné et un dirigisme sclérosant en hésitant, presque chaque jour, entre un peu plus de l'un au détriment de l'autre.

Pages 16 à 17

F - L 'UNIVERSABILITE DU CAPITALISME ENFIN RECONNUE .

Depuis Marx, on a recours à ce concept sans avoir bien perçu l'incohérence entre une théorie séduisante et une réalité prégnante dans laquelle baignent depuis toujours tous les pays . L'apport théorique ci-dessus recadre les idées que l'on se fait ou que l'on accepte trop rapidement sans avoir eu l'occasion de repenser et de requalifier les divers phénomènes économiques qui conditionnent notre quotidien. Une simulation est proposée avec un modèle original, le modèle SIM.PHYS. qui tourne avec des unités physiques (effectif des actifs, tonnes, km, KW, etc…) afin d'éliminer 'effet déformant de la financiarisation. Mais une valorisation monétaire interviendra in fine afin de bien appréhender l'interdépendance des mécanismes économiques d'une nation.

Pages 18 à 21

GESTION DES ENTREPRISES

GESTION I : LA COMPTABILITE.

A - L' outil comptable B - La Trésorerie C - Le Bilan D - Les Résultats E - Annexes

Aux chapitres B, C & D, des tests " OK" ou "ERREUR" valideront les réponses données à chaque étape grâce à des modules portant sur un échéancier (mobilisation des créances), un bilan (impact d'opérations diverses), un compte de résultat (ses différentes NIVEAUX).

GESTION II : LA RENTABILITE.

A - L'enjeu B - Les coûts C - Le contrôle de la gestion D - Application avec une simulation

Cette simulation permet de paramétrer une PMI fabriquant et distribuant 2 articles. De nombreux tableaux, chiffrés automatiquement d'après les décisions prises, résument sur un trimestre l'évolution des coûts opérationnels, des marges des 2 ateliers, du résultat de l'entreprise ainsi que les budgets de chaque unité.

GESTION III : LE FINANCEMENT.

A - La gestion financière B - Les 2 types de financement C - Les grandeurs caractéristiques D - La trésorerie d'exploitation E - le tableau de financement

A partir du chapitre C, des exercices de simulation, calés sur une situation initiale paramétrée par les participants, permettent une efficace appréhension de la genèse des différentes grandeurs du financement, telles que la marge brute d'auto-financement ( MBA ou EBITDA), la capacité d'auto-financement, ….